Horticulteur/-trice CFC – plantes vivaces

Horticulteur/-trice CFC – plantes vivaces

 
Nature des tâches
Le métier d’horticulteur se divise maintenant en quatre spécialisations : floriculture, pépinière, plantes vivaces, paysagisme. La formation se fait selon un règlement commun. En fonction du domaine les tâches et les activités sont différentes.

Horticulteur/trice de plantes vivaces
Il s’occupe plus particulièrement de plantes vivaces dont les organes externes meurent en hiver et repoussent au printemps (plantes alpines, fougères, graminées, bruyères ou arbustes tels que rhododendrons, conifères nains) et qui sont cultivées de plus en plus en pots et en conteneurs. Il se charge de la reproduction de ces plantes qui proviennent de différents coins du monde et poussent dans des conditions variées. En outre, il plante et cultive des arbustes pour des jardins alpins, des auges et des toits en terrasse.


Formation Horticulteur/-trice CFC – plantes vivaces
Apprentissage de 3 ans dans une exploitation ou une école d’horticulture.

Il existe aussi une formation initiale de 2 ans: «Horticulteur/-trice AFP» . La réussite à l'éxamen donne l'attestation fédérale.
Adressen

Entreprise / École Localité
Gartenbauschule Hünibach Hünibach
Hauenstein AG, Baumschulen Rafz
Conditions d'admission
Si possible école de niveau secondaire.
En fonction du domaine l’une ou l‘autre qualité requise est plus ou moins importante.

Intérêt pour les plantes, bonne faculté d’observation, habilité technique, plaisir à conseiller et à vendre, plaisir à travailler en plein air, sens de l’organisation, aptitude à travailler en équipe, bonne mémoire.
Perspectives
Brevet fédéral de contremaître/-esse d'aménagement de jardins ou de spécialiste d'entretiens des espaces verts.
Diplôme fédéral de maître/-esse-horticulteur/-trice.
Ingénieur/e BSc HES en gestion de la nature, en agronomie ou en architecture du paysage.
    
Service

Berufskunde Jobmedia
© Berufskunde-Verlag der Alfred Amacher AG, Bahnhofstrasse 28, CH-8153 Rümlang