Laborantin/e CFC – Peinture et vernis

Laborantin/e CFC – Peinture et vernis

 
Nature des tâches
Les laborantins ou laborantines travaillent dans des entreprises de production et de transformation de laques mais également dans des instituts scientifiques. Ils exécutent des tâches dans les domaines du développement - par exemple pour les nouveaux revêtements - de l’analyse, du contrôle de la qualité et de l’utilisation des laques. Il s’agit de tester, d’atteindre et d’optimiser l’adhésion des laques sur les différents matériaux (métal, matières synthétiques, bois, etc.), la résistance des laques aux influences extérieures (propriétés physiques, chimiques et mécaniques), la fonction de protection ou un effet de couleur ou un lustre spécial que l’on souhaite atteindre.
Les laborantins et laborantines connaissent leur laboratoire ainsi que les appareils nécessaires à leur travail. Le développement et le contrôle de la qualité font partie de leurs priorités. L’utilisation des appareils, l’évaluation des résultats de tests, les représentations graphiques, la recherche et l’établissement de directives relatives à la production sont assistées par ordinateur.

Formation Laborantin/e CFC – Peinture et vernis
Formation professionnelle initiale de 3 ans, orientation peinture et vernis.
Formation pratique dans plusieurs départements de l’entreprise durant trois jours par semaine, et deux jours de cours par semaine en école professionnelle. Possibilité de passer une maturité tout en suivant l’apprentissage. Des cours pratiques interentreprises viennent compléter la formation théorique.

Adressen

Entreprise / École Localité
KARL BUBENHOFER AG Gossau
VSLF Verband der Schweizerischen Lack- und Farbenindustrie Winterthur
Conditions d'admission
Scolarité obligatoire achevée, niveau supérieur. Goût pour l'expérimentation et l'observation; intérêt pour la chimie, la physique, les mathématiques; goût pour les couleurs; sens des couleurs; esprit critique et logique; persévérance; goût pour le travail exact et propre; intérêt pour la technique; habileté manuelle; capacité à travailler de manière autonome; aptitude à travailler en équipe; sens de la communication; pas de daltonisme.
Perspectives
Examen professionnel supérieur de technicien en peinture. Formation d’ingénieur chimiste en peintures-laques-environnement dans une haute école spécialisée BU HES. Promotion dans la hiérarchie (p. ex. laborantin en chef, directeur de laboratoire, etc.).

    
Service

Berufskunde Jobmedia
© Berufskunde-Verlag der Alfred Amacher AG, Bahnhofstrasse 28, CH-8153 Rümlang