Luthier/-ière CFC

Luthier/-ière CFC

 
Nature des tâchesLe luthier construit et répare des instruments à cordes comme le violon, l'alto, le violoncelle, la contrebasse et des instruments à cordes pincées tels que la guitare, le ukulélé et le luth. Il travaille en particulier le bois d'érable et d'épicéa, quelquefois également l'ébène. Il fabrique lui-même les vernis avec lesquels il enduira les instruments. Son travail est avant tout manuel, les machines n'étant utilisées que dans la production industrielle en série. Pour cette raison, ce métier requiert un talent manuel et artistique particulier. Afin de comprendre les voeux des musiciens, le luthier doit en outre pouvoir juger exactement du son d'un instrument et savoir l'influencer. La plupart des quelque 60 ateliers de luthier en Suisse sont spécialisés dans la réparation et le commerce.
Conditions d'admissionScolarité obligatoire achevée. Habileté manuelle, sensibilité pour le matériel, excellente oreille musicale. Capacité de jouer d’un instrument à cordes (des cours doivent être suivis au plus tard durant l’apprentissage).
Formation4 ans d’apprentissage dans un atelier de luthier ou à l'Ecole de lutherie de Brienz. Peu de places d'apprentissage.
PerspectivesStages auprès de luthiers en Suisse ou à l'étranger.
Diplôme fédéral de luthier/luthière après 5 ans de pratique et des cours préparatoires.
Possibilités d'avancement:
- Chef d'atelier
- Direction d'un grand atelier
- Propre atelier.
Service

© Berufskunde-Verlag der Alfred Amacher AG, CH-8153 Rümlang | Alfred Amacher GmbH, DE-79801 Hohentengen