Pilote d’hélicoptère

Pilote d’hélicoptère
 
Nature des tâchesQui ne connaît pas ni n’admire pas les pilotes d’hélicoptères courageux des services de sauvetage aérien, qui constamment par leurs interventions sauvent des hommes en difficulté. Pour pouvoir prendre en charge de telles missions, les pilotes d’hélicoptères doivent avoir au moins 1000 heures de vol, l’expérience du vol en montagne et pouvoir présenter le brevet de vol de nuit. Ils sont souvent sollicités pour d’autres missions: ils transportent toutes sortes de matériels sur le territoire national et à l’étranger sur des sites inaccessibles tels que des matériaux de construction, des voitures, des baraques d’habitation, du bétail, des vivres, du bois. Ou alors ils participent à des opérations de montage pour par exemple le montage de grandes antennes, de hautes cheminées, la pose de conduites de pression. Aussi bien pour le transport que pour les vols de montage ils effectuent un travail de précision remarquable: Ils doivent déposer les marchandises à des endroits très petitement limités ou placer le matériel au centimètre près.
Conditions d'admissionAvoir 20 ans révolus, brevet de pilote d’hélicoptère privé, formation théorique de vol, connaissance de l’hélicoptère, navigation, météorologie, législation et pratique du vol. Brevet de radiotéléphonie de bord et atterrissage en montagne. Résultats positifs à l’examen médical en vue de la navigation.

Passion pour l’aviation, bonnes sensations en vol, rapidité des capacités de réaction, mode de pensée logique, bonne santé et bonne constitution, résistance, capacité à garder une vue d’ensemble, connaissance de la montagne, bonne compréhension technique, conscience des responsabilités, équilibre, capacité à travailler en équipe.
FormationEnv. 2 ans en formation continue dans l’une des 8 écoles de pilotage d’hélicoptère de la Suisse. La formation est également possible chez les militaires: formation de base des pilotes puis formation de pilote d’hélicoptère. Le brevet militaire donne droit au brevet de pilote d’hélicoptère.
PerspectivesIl est difficile de trouver un emploi après la formation. Un pilote doit parfois abandonner son métier pour des raisons de santé, il est donc conseillé d’avoir avant la formation de pilote un autre métier.
Pilote d’hélicoptère de transport (environ 600 heures de vol) ou pour des domaines spécialisés (environ 2000 heures de vol) ou spécialisation sur le vol de nuit ou le vol aux instruments, le transport du bois, de charges, les vols pour la pulvérisation de produits, pilote chef, responsable du trafic aérien, instructeur d’hélicoptère.
Service

© Berufskunde-Verlag der Alfred Amacher AG, CH-8153 Rümlang | Alfred Amacher GmbH, DE-79801 Hohentengen