Technicien/ne sur aéronefs BF

Technicien/ne sur aéronefs BF

 
Nature des tâches
Les pilotes ne se lanceraient pas dans les airs s’ils ne pouvaient compter sur le travail extrêmement fiable du technicien ou de la technicienne sur aéronefs. Ces derniers exercent leur activité dans l’une des plus de 80 entreprises d’entretien d’aéronefs. Selon l’entreprise, ils travaillent sur des petits avions, sur des hélicoptères ou des gros avions de ligne. Les contrôles de routine entre deux vols se font directement sur les pistes. Les contrôles et l’entretien périodiques, ainsi que les grosses maintenances (révision générale après plusieurs années de vol) se font dans les hangars. Lors de ces révisions générales, l’avion est pratiquement mis en pièces. Chaque pièce est vérifiée et remplacée si nécessaire, puis l’avion est reconstruit. Le travail de ces professionnels constitue un défi permanent et les met en contact avec les techniques les plus modernes de la mécanique, de l’hydraulique, de la pneumatique ainsi que de l’électronique. Leurs connaissances de certains types d’avions sont très approfondies. Pour effectuer leur travail, ils disposent de check-listes, ainsi que des notices techniques des constructeurs. Chaque tâche effectuée est inscrite sur une feuille de contrôle et contresignée. La fiabilité de leur travail garantit la sécurité des passagers, c’est une grande responsabilité!
Formation Technicien/ne sur aéronefs BF
Cours de préparation à l’examen pendant 2 à 5 ans, suivant la formation préalable. Les modules sont proposés sous forme de cours et certains peuvent être suivis sur internet. A ces modules s’ajoute un travail personnel. Deux spécialisations sont proposées: mécanique ou avionique.
Titre obtenu: technicien/ne sur aéronefs – mécanique ou technicien/ne sur aéronefs – avionique avec brevet fédéral.
Conditions d'admission
Formation professionnelle initiale achevée dans le domaine de la mécanique ou de l’électronique et expérience pratique en tant que technicien/ne sur aéronefs. Conditions d’admisison à l’examen: disposer des certificats de modules selon EASA Partie-66, catégorie B1 (mécanique) ou B2 (avionique), justifier d’une expérience professionnelle selon EASA Partie-66, dont au moins 2 ans dans une entreprise suisse d'entretien ou de production d'aéronefs; bonnes connaissances de l’anglais technique.

Grand sens du devoir, fiabilité absolue, mode de pensé analytique, mobilité, constitution robuste, initiative, capacité à s’adapter à un horaire irrégulier.
Perspectives
Ground Engineer, chef/fe d’équipe, professionnel/le avec des connaissances particulières, spécialiste technique.
Transports aériens: chef/fe de hangar, chef/fe mécanicien/ne, spécialiste de l’assurance qualité. Etudes d’ingénieur/e BSc HES, diverses orientations possibles.
    
Service

Berufskunde Jobmedia
© Berufskunde-Verlag der Alfred Amacher AG, Bahnhofstrasse 28, CH-8153 Rümlang