Technologue en textile CFC

Technologue en textile CFC

Ersetzt Ennoblisseur/-euse de textiles CFC
 
Nature des tâches
Les technologues en textile connaissent les phases de développement des fibres et des textiles, leur traitement industriel, leur affinage et les méthodes de test qui leur sont appliquées. Ils gèrent ou utilisent des installations, vérifient les processus, contrôlent et analysent les standards de qualité, participent à l’élaboration de nouveautés. Ils doivent avoir un esprit et un savoir-faire commercial. Ce corps de métier est subdivisé en cinq spécialités:

Production
Les technologues en textile, option production, sont formés dans les entreprises qui fabriquent ou qui travaillent des fibres, des fils ou des tissus. Ils occupent une fonction de cadres moyens et assistent le chef d'exploitation. Ils surveillent les divers procédés de fabrication, ils règlent machines et appareils. Ils assurent la maintenance des installations, procèdent à des examens de la production et établissent des statistiques. Ils testent et jugent la qualité des produits. Leurs lieux de travail sont les halles de production, le laboratoire ou encore le bureau. Les technologues sont amenés à coopérer avec divers autres professionnels afin de garantir la meilleure qualité possible des produits. Dans les entreprises de broderie, ils travaillent au bureau technique où ils transforment un projet de broderie en programmes informatiques (CAD). On les retrouve aussi dans les départements de production où ils installent les programmes informatiques sur les machines ultramodernes, ils procèdent à des réglages et lancent la production.

Ennoblissement
Les professionnels ou professionnelles de l'ennoblissement traitent, teignent, impriment et apprêtent (lustrent, veloutent, rigidifient, etc.) tout tissu naturel, artificiel ou synthétique ou encore leurs sous-produits. Ils se spécialisent dans une ou deux spécialités : teinture, impression ou apprêtage.
Au laboratoire, ils analysent d'abord le tissu ou la fibre textile, calculent des formules, recherchent et déterminent les colorants à utiliser, les apprêts et les produits chimiques les mieux adaptés. Ils préparent des échantillons à soumettre au client. En production ils règlent les machines et exécutent les opérations, bains et traitements nécessaires. Ils surveillent les appareils, procèdent à des contrôles et à des mesures. Ils supervisent l'ensemble des procédés.

Mécatronique
Selon leur domaine d'activité, les technologues en textile, option mécatronique, sont responsables du fonctionnement optimal des opérations de production de fils, de fils retors ou de tissus. Ils règlent les installations de production en fonction des divers procédés de fabrication à l'aide de commandes électroniques perfectionnées. Pour cela, ils ont acquis de bonnes connaissances en ce qui concerne les matières utilisées et leur comportement dans les machines. Ils contrôlent régulièrement le travail avec des instruments de mesure pour assurer la qualité de la production. Ils se chargent des travaux d'entretien et des réparations des installations de production. En cas de panne, ils en recherchent l'origine, y remédient ou prennent les mesures nécessaires.

Production et technologie des câbles
Le ou la technologue en textile spécialisé/e en production et technologie des câbles fabriquent toutes variétés de cordages destinés à la foresterie, à l'agriculture, aux industries de la construction et des machines, ainsi qu'à beaucoup d'autres usages. Ils utilisent des fibres naturelles et artificielles, mais aussi des fibres métalliques. Ils recourent à des techniques de fabrication mécanique, ainsi qu'à des installations et machines pilotées par ordinateur. Néanmoins ils savent encore confectionner un cordage ou un filet à la main. Ils mettent en route les installations, surveillent le travail et la qualité de la production. Ils connaissent le comportement de tous les matériaux, des matières brutes jusqu'au produit fini. Accessoirement ils conseillent la clientèle sur le choix des matériaux, leurs propriétés, leur usage et sur les prescriptions de sécurité.

Création
Le ou la technologue en textile, option création, participent à l'élaboration de la collection proposée par une entreprise textile. Ils travaillent dans le département de création de l'entreprise ou dans leur propre atelier.
Ils sont spécialisés en tissage, impression ou broderie, et leurs tâches et techniques de travail sont donc très différentes selon le domaine. Les technologues en textile spécialisés en impression créent des motifs à imprimer sur les tissus, par ex. pour des robes, des foulards en soie, des tissus d'ameublement. En broderie, ils créent des motifs à broder, par ex. pour des vêtements, de la lingerie, des textiles d'ameublement. En tissage, ils créent des motifs à tisser, par ex. pour des étoffes de robes et de cravates, des linges de bain, des draps, des tissus décoratifs et d'ameublement.
Ils ont un flair pour la mode et se tiennent au courant des tendances en consultant des revues spécialisées, des livres ou en fréquentant des foires. Ils développent de nouveaux motifs selon leurs propres idées, ou en tenant compte des souhaits des clients ou de leurs supérieurs hiérarchiques. Ils établissent ensuite les dessins techniques correspondants grâce à des programmes de conception assistée par ordinateur. Afin d'assurer la réalisation de leurs motifs sur les machines, ils doivent connaître et tenir compte des divers processus de fabrication.
Formation Technologue en textile CFC
Formation professionnelle initiale de 3 ans.
Les 3/4 de l'enseignement de l'école professionnelle se déroule en commun pour toutes les options. Les parts spécifiques des options de déroulent en cours block.
Adressen

Entreprise / École Localité
Heimbach Switzerland AG Olten
swisstulle AG Münchwilen
Conditions d'admission
Bonne scolarité obligatoire, avec de bons résultats en mathématiques.
Prendre plaisir à l'utilisation de machines et d'appareils électroniques. Compréhension technique, intérêt pour la chimie et la physique, les matières textiles, habileté manuelle. Endurance, sérieux
Les exigences spécifiques à chaque option sont:
mécatronique: Précision manuelle, talent pour la mécanique et l’électronique;
ennoblissement: pas de daltonisme;
création: avoir suivi un cours préparatoire de 1 an dans une école d'arts; goût marqué pour la création artistique; talent au-dessus de la moyenne pour le dessin et la peinture; sens des couleurs et des formes; bonne faculté de représentation visuelle; créativité; flair pour la mode et les tendances; plaisir au maniement des textiles.
Perspectives
Ces professions se pratiquent surtout en Suisse alémanique où se trouvent aussi les perspectives de perfectionnement, notamment à la Schweiz. Textilfachschule (STF) à Wattwil, Zurich et St. Gall. Il existe différentes possibilités de perfectionnement, dont: commerçant/e en textiles STF, économiste en textiles ES, chef/fe de produit en textiles EPD ES, technicien/-ne en textile ES Fashion Design & Technilogy.

Autres perspectives : maître/-esse textile, maître/-esse mécanicien/ne, chimiste BSc HES. Autres possibilités dans le domaine de la création: brevet fédéral de coloriste, études de designer BA HES orientation mode, style et accessoires.
Diverses possibilités de promotion existent au sein même des entreprises, cadre moyen, responsable de laboratoire de contrôle, assistant/e d'exploitation, chef/fe de production, de département, responsable de formation.
    
Service

Berufskunde Jobmedia
© Berufskunde-Verlag der Alfred Amacher AG, Bahnhofstrasse 28, CH-8153 Rümlang