Professionnel/le du cheval CFC

Professionnel/le du cheval CFC

 
Nature des tâches
Les professions de palefrenier/-ère, écuyer/-ère et cavalier/-ère de course sont remplacées par une seule profession.

Les professionnels ou professionnelles du cheval soignent les chevaux de manière indépendante dans un centre équestre ou dans une écurie de courses. Ils connaissent les exigences des différents types et races de chevaux. Ils exécutent les travaux quotidiens de nettoyage de l'écurie et des installations et nourrissent les chevaux. Leurs journées de travail sont parfois longues et ils doivent également être disponibles le week-end. En plus de leurs occupations habituelles, ils se chargent également de tâches spécifiques. A partir de la 2e année de formation, une des orientations suivantes peut être choisie:

Soins aux chevaux.
Les professionnels et professionnelles du cheval passent de nombreuses heures à soigner les chevaux: abreuvage, affourage, brossage, nettoyage, etc. Ils montent et entraînent les animaux, participent aux leçons d'équitation, prodiguent des soins aux bêtes malades ou blessées et encadrent la clientèle.

Monte classique, monte western, chevaux d'allure, chevaux de course, attelage.
Les professionnels ou professionnelles du cheval ont une fine sensibilité pour les chevaux et savent reconnaître les caractéristiques de chaque cheval. Ils entraînent quotidiennement les chevaux dans «leur» discipline en vue de les présenter à des concours. Ils développent la condition physique des chevaux, les travaillent sous la selle et les entraînent. Ils donnent en outre des leçons d'équitation et enseignent les techniques d'attelage.
Formation Professionnel/le du cheval CFC
Formation professionnelle initiale de 3 ans. Tous les apprenants commencent leur formation dans l'orientation soins aux chevaux. Les cours théoriques sont dispensés à l'école professionnelle et lors des cours interentreprises.
Conditions d'admission
Toutes les orientations: scolarité obligatoire achevée.

Etre à l'aise avec les chevaux; persévérance; habileté manuelle; résistance physique; caractère solide; goût pour les contacts; courtoisie et tact; aptitude à travailler en équipe.
Pour la monte classique et western, les chevaux d'allure, de course et l'attelage: bonnes connaissances en équitation.
Perspectives
Des tâches plus exigeantes sont confiées aux professionnel/les ayant acquis de l'expérience. Examen professionnel de Spécialiste du domaine équin avec brevet fédéral. Examen professionnel supérieur d'Expert/e du domaine équin diplomé/e.
    
Service

Berufskunde Jobmedia
© Berufskunde-Verlag der Alfred Amacher AG, Bahnhofstrasse 28, CH-8153 Rümlang